Un exemple de prise en passant aux échecs

La prise en passant

La prise en passant est un coup particulier dans lequel un pion prend un pion adverse qui vient d’avancer de deux cases comme si celui-ci n’avait avancé que d’une seule case.

Illustration de la prise en passant

La prise en passant est illustrée dans le diagramme suivant:

Si le pion noir avance d’une case, en f6, alors le pion blanc peut le prendre. La règle de la prise en passant stipule que si le pion noir avance de deux cases, c’est à dire va en f5, alors le pion blanc peut le prendre comme s’il avait avancé en f6 (cliquez sur les coups pour voir les mouvements):

Le pion blanc se retrouve en f6, et le pion noir est enlevé de la case f5.

Attention: la prise en passant ne peut être effectuée qu’au coup qui suit directement l’avancée du pion de deux cases. Les Blancs perdent le droit de prendre le pion noir plus tard si, après 1…f5, ils jouent un autre coup.

La prise en passant pour faire deux échecs à la découverte

La prise en passant est la seule façon de faire un double échec à la découverte, comme dans la position suivante:

J’ignore si un coup de ce genre s’est déjà produit dans une partie réelle.

La prise en passant pour mater

En revanche, il existe des exemples de mat par une prise en passant. En voici deux:

Télécharger cet article au format PDF

Ce téléchargement est réservé aux élèves de l’école.

Vous aimez cet article ? Partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous:

3 réflexions au sujet de “La prise en passant”

Laisser un commentaire