Mieux réfléchir pour faire moins d’erreurs

Ce cours est destiné à tous ceux qui savent jouer aux échecs, ont déjà fait des parties (peut-être même des parties officielles) mais qui commettent de nombreuses erreurs, souvent des erreurs tactiques graves, qui méritent le symbole « ?? ».

Parmi les erreurs typiques des joueurs débutants (voire confirmés !), on peut trouver:

  • rater un mat (un mat qu’on peut faire ou un mat qu’on subit)
  • laisser ou mettre une pièce en prise
  • rater une fourchette, une enfilade, un clouage…
  • se faire enfermer une pièce
  • plus généralement, ne pas voir une menace
  • voir la menace mais ne pas trouver la bonne défense
  • faire une erreur de calcul
  • jouer le premier coup qui vient à l’esprit
  • jouer des coups sans but et voir sa position se dégrader
  • abandonner dans une position égale ou gagnante

Ce cours, d’une durée de 12 jours, vous présente une méthode en 8 points pour éviter ces erreurs et mieux jouer aux échecs.

La méthode est basée sur deux principaux ingrédients.

Le premier est la constatation que le principal reproche adressé au joueur débutant après une défaite due à l’une des erreurs ci-dessus est: tu n’as pas assez réfléchi. Cette remarque faite de façon aussi négative n’a aucune chance de le faire progresser, mais même adressé de façon positive (Il faut réfléchir plus), le conseil se heurte à la question fondamentale suivante: réfléchir, oui, mais à quoi ? Ces 8 cours proposent donc une méthode en huit points pour mieux réfléchir aux échecs (huit est un nombre facile à retenir pour un joueur d’échecs) qui vous permettra de progresser en commettant beaucoup moins d’erreurs.

Le deuxième ingrédient est l’utilisation de proverbes courts et frappants pour aider à la mémorisation des conseils. L’utilisation de ces proverbes est même l’élément essentiel du mode de réflexion proposé. Je pense que leur mémorisation vous fera progresser beaucoup plus que n’importe quel cours sur les pions isolés ou sur les ouvertures.

Les exemples et les exercices sont tous, à quelques rares exceptions près, tirés des parties de ma fille Marie lorsqu’elle a commencé à jouer aux échecs. Les positions sont ainsi souvent étranges (gros déséquilibre matériel, structures de pions inhabituelles…), mais elles reflètent les positions rencontrées dans les parties d’enfants ou de joueurs débutants.

Chaque leçon est également disponible au format pdf, afin de faciliter son utilisation.

Merci, ce cours est très bien fait. Il m’aide déjà dans mes parties, je fais beaucoup moins d’erreurs bêtes !Julien

L’introduction et le premier cours sont disponibles dès votre inscription. Un nouveau cours est mis ensuite à votre disposition chaque jour.